Un site magnifique entre terre et mer édifié en 709 : le Mont-Saint-Michel est situé entre Bretagne et Normandie et attire chaque année plus de 2.500.000 visiteurs. Cette fréquentation importante peut vous rebuter mais ce serait bien dommage, voici pourquoi :

 

Le Mont Saint Michel

1/ Pour y aller quand le Mont-Saint-Michel est  une île

Le 31 octobre 2015 s’est achevé près de 10 années de travaux qui ont permis de redonner au Mont son caractère maritime.

A l’ancienne digue en béton a été substitué une passerelle qui laisse passer le Couesnon (rivière qui sépare la Bretagne et la Normandie). Un vieux dicton local dit d’ailleurs : “Le Couesnon dans sa folie a mis le Mont en Normandie”

Les anciens immenses parking au pied du Mont ont été supprimé au profit d’une passerelle piétonne et d’un service de navette qui relie les parkings situé sur la terre ferme à 5 kilomètre du Mont et le bas de celui-ci.

 

 

2/ Pour assister au lever de soleil depuis le sommet du Mont Saint-Michel

Le lever de soleil est toujours un moment privilégier pour admirer le mont ; en effet, en haute saison (d’avril à octobre), le Mont-Saint-Michel est souvent pris d’assaut par les touristes durant la journée et jusqu’au coucher de soleil.

Y aller tôt le matin vous permettra d’échapper à cette foule afin de découvrir un Mont paisible.

3/ Pour y rester dormir une nuit et y faire la balade des gréves

Rester dormir une nuit sur le Mont-Saint-Michel peut être une bonne idée car elle vous permettra de pouvoir plus facilement admirer le lever du soleil.

De plus, le soir, vous pourrez profiter du Rocher une fois que tous les touristes seront parties.

De plus, passer une nuit sur le Mont-Saint-Michel vous permettra d’avoir plus de temps pour admirer sa beauté ce qui vous permettra de vous inscrire à la balade des gréves qui vous permettra de vous balader dans l’immensité de cette baie en présence d’un guide.

 

 

4/ Pour y aller en période de grande marée

Beaucoup l’ignorent, mais c’est au Mont-Saint-Michel que se produisent les plus grandes marées d’Europe, le mariage  (différence de hauteur entre la marée haute et la marée basse) peut atteindre 15 mètres en période de “vive-eau exceptionnelle” soit en période de grande-marée.

Lors de ces événements, l’accès au Mont-Saint-Michel est coupé, puisque la passerelle reliant le Mont-Saint-Michel à la terre est sous l’eau. Vous pourrez ainsi devenir, le temps d’une heure ou deux, de véritable insulaire.

De plus, voir la mer remonter la baie (à la vitesse d’un cheval au galop selon la légende) depuis le sommet de l’abbaye est un spectacle vraiment grandiose qui vous laissera je pense un beau souvenir.

 

5/ Pour y déguster des huîtres aux alentours

 

A moins de 50 kilomètres du Mont, vous pourrez déguster des huîtres d’une renommée internationale, les huîtres de Cancale. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à aller faire un tour au marché aux huîtres qui est ouvert tous les jours toute l’année et qui se déroule sur le port de la Houle. Vous pourrez y déguster des huîtres face au Mont-Saint-Michel !

 

 

Article sur le même sujet :